Le Parc et le centre de soin pour rapaces

Imprimer
Lâcher de chouettes chevêches sur la commune des Mesnuls :
2018-chouettep9196264.jpg
Le Centre de Soins pour Rapaces de Rambouillet a recueilli, soigne et nourrit depuis plus de 5 mois 13 individus de Chouette chevêche, espèce rare et menacée en Île-de France par la disparition progressive des vieux alignements d’arbres, des vergers traditionnels et des prairies extensivement pâturées mais également par la fragmentation du milieu (réseau routier notamment).
En octobre , 8 d’entre elles ont été remises en liberté sur la commune des Mesnuls, dont le paysage ouvert et pourvu en prairies et vergers convient bien aux exigences du petit rapace.
Toutefois, une douzaine de nichoirs spécifiques a été déployée sur le secteur Mesnuls-Méré-Mareil-le-Guyon afin de combler le manque de cavités naturelles. La chevêche fait l’objet d’un programme de baguage destiné à mieux cerner ses déplacements en milieu anthropisé.
 
 
 
Centre de soins pour rapaces de Rambouillet
 

Le Centre de soins pour rapaces de Rambouillet a pour but d'offrir une seconde chance aux rapaces sauvages découverts blessés, malades, ou plus généralement dans l'incapacité de pourvoir à leur survie. Il ne s'agit que rarement d'interférer avec des phénomènes naturels mais bien de compenser les problèmes posés à la faune sauvage par des activités humaines toujours croissantes (circulation automobile, dégradation des milieux naturels, tir illégal, …). Les soins sont prodigués gratuitement, le seul objectif est la remise en liberté des oiseaux accueillis.

En  images

Le Centre est une association type loi 1901, exclusivement composée de bénévoles dont l'encadrement technique est assuré par un responsable titulaire du certificat de capacité et par un vétérinaire spécialisé dans le soin aux rapaces. Il est membre de l’UFCS (Union française des centres de sauvegarde de la faune sauvage). L'association est soutenue par l'Office national des forêts qui héberge gracieusement les installations au sein du parc animalier de l’Espace-Rambouillet. Le Parc naturel régional de la Haute vallée de Chevreuse soutient également activement le centre par le biais de collaborations concernant la réintroduction et le suivi d'espèces sensibles, mais également en apportant un soutien logistique via le versement d’une subvention destinée à la réfection et à l'entretien des volières. Plus d'une centaine de rapaces diurnes et nocturnes sont ainsi réintroduits chaque année dans notre environnement. Ces superbes créatures, si emblématiques de la nature sauvage, méritent tous les efforts accomplis pour leur venir en aide. C'est sans doute le moins que l'on puisse faire pour eux !

+ d'infos

 

Haut de page