Atlas participatif de la Biodiversité

Imprimer
Dresser un inventaire des plantes, animaux et milieux naturels d’une commune, et faire connaître à tous cette richesse en mobilisant les habitants, les élus, les scientifiques, c’est l’originalité des Atlas de la biodiversité communale que le Parc va accompagner dans 10 communes. Identifier, localiser les espèces et leur milieu de vie, les faire connaitre, c’est un travail collaboratif à la fois pédagogique et très utile, qui permet de mieux connaitre et protéger la nature autour de nous.
Echo du Parc n°89 (février 2022)
 
« La biodiversité, c’est l’affaire de tous, et pas uniquement celle du Parc et des experts », lance François Hardy, responsable de la mission Nature - Environnement et pilote de ce projet qui s’étendra jusqu’en juillet 2023. C’est un travail qu’il conduit avec son équipe, en particulier avec Virginie Pastor et Annaïg Calvarin, ainsi que Frédéric Pouzergues et Cindy Gaudin pour la mission Education à l’environnement, et deux services civiques recrutés pour accompagner les communes. « Sensibiliser et impliquer tout le monde, trouver des forces vives au sein des communes, sont les clés de la réussite de ce projet ».
 
16 communes ont postulé, 10 ont été retenues après tirage au sort en tenant compte d’une répartition équilibrée dans le territoire, voir carte ci-contre. Chacune a désigné un ambassadeur dédié pour être le relai et l’animateur du projet auprès de ses concitoyens. Mais que les communes qui n’ont pas été retenues cette fois-ci se rassurent, l’Office français de la biodiversité renouvelle ses appels à participation tous les ans…
 
Inventorier pour mieux préserver
 
Partir en forêt sur les traces de la salamandre tachetée, de la soucoupe commune et de la langue de boeuf, compter et identifier les papillons qui fréquentent notre jardin, traquer
le dragon à proximité de nos plates-bandes, découvrir le lucane cerf-volant, la rosalie des Alpes ou la laineuse du prunellier, partir en safari-photo près de chez soi, ou encore devenir observateur des saisons... « Chacun pourra mesurer concrètement toute la richesse qui l’entoure et ainsi mieux la préserver », explique François Hardy. « Les communes, les habitants, les aménageurs et les gestionnaires d’espaces pourront consulter ces éléments, jusque-là peu accessibles au public non expert, sous une forme abordable, simple et pédagogique ».
 
Un outil accessible à tous
 
Chaque commune choisit un ou plusieurs inventaires participatifs. Tous les types de milieux naturels seront prospectés : les mares, les zones humides, les boisements, les prairies et les milieux agricoles, mais également les plus ordinaires que l’on côtoie tous les jours... Des experts réaliseront également des inventaires scientifiques.
 
Chaque commune du Parc disposera au final d’une cartographie précise de ses enjeux de biodiversité, rassemblant l’ensemble des connaissances issues des documents réglementaires et des inventaires. « Par exemple, un élu pourra connaître instantanément pour une zone géographique précise, les enjeux, les ressources disponibles, les zones protégées, les risques d’impact et les préconisations de gestion », précise François Hardy. Ce programme va également bénéficier aux habitants, associations, agriculteurs, artisans et aux scolaires.

Que fait le Parc ?
 
Le Parc finance intégralement les coûts de ces Atlas de la biodiversité communale, grâce en partie à un appel à projets de l’Office Français pour la Biodiversité. Il pilote le projet, en lien avec l’Office français de la biodiversité et l’Agence régionale de la biodiversité, anime et accompagne les communes lauréates. Le Parc porte directement les inventaires scientifiques des communes, ainsi que la conception de l’outil web de valorisation de la biodiversité pour tous. Il fournit des conseils, des informations, des moyens techniques et scientifiques aux participants volontaires des communes (inventaires participatifs, sensibilisations, formations, etc.). L’équipe pédagogique du Parc s’investit auprès des enseignants et des animateurs périscolaires pour inclure les jeunes dans ce projet. Le Parc accompagne aussi les 10 communes dans l’élaboration et la conduite de leur programme d’activités destiné aux habitants et acteurs locaux : sorties naturalistes, inventaires des jardins, festival du film nature, sentiers pédagogiques, vidéos clips, expositions, conférences, cafés-débat, etc.
contact : f.hardy[at]parc-naturel-chevreuse.fr

Haut de page