Mis à jour le 20 décembre 2022
A / A / A

Energie

Consommer moins, produire mieux : aides et conseils

photovoltaique maison individuelle

Les dérèglements climatiques, l'érosion des ressources et de la biodiversité sont des réalités scientifiques dont nous prenons tous la mesure. Fort de constat, la priorité est donc de réduire drastiquement la production de CO2 et qui participe à ce dérèglement, mais aussi de s'adapter aux conséquences de ces bouleversements du climat. C'est à la fois une organisation collective à trouver pour repenser les modes de production, de transport et d'échanges mondiaux.

Mais c'est aussi à l'échelle individuelle, un mode de vie à adopter pour participer à cet effort de consommation sans excès.

Image
visite maison renovation passive

La première source de maîtrise et de réduction des consommation se joue au quotidien dans nos habitudes, nos choix d'équipements. Gestes à la maison, réparation et réemploi des objets, déplacements, choix de produits locaux, les marges de progression sont nombreuses.

L'isolation de l'habitat est également un axe majeur :  très les maisons sont encore des passoires énergétiques, tant elles laissent tout le chauffage intérieur s'échapper à l'extérieur. Isolation des murs, des fenêtres, intégration d'une bonne ventilation, les solutions techniques sont à adapter à votre type d'habitat mais en tout cas, elles sont un investissement qui sera amorti assez vite et va améliorer sensiblement votre sensation de confort.

La production d'énergie non fossile est aussi un objectif pour accompagner la réduction de l'impact carbone de l'habitat. Plusieurs sources ont été étudiées à l'échelle du Parc.

Le potentiel éolien analysé par des bureaux spécialisés a été évalué comme non rentable en l'état des équipements : le gisement en vent est beaucoup trop faible ou trop irrégulier dans notre région pour que l'investissement soit intéressant.

La méthanisation qui injecte du gaz les réseaux de chaleur d'habitat collectif ou les équipements publics offre des perspective intéressante, lorsqu'elle utilise du sous-produits agricoles et qu'elle ne mobilise pas des terres dédiées à la production alimentaire. Mais sa production est davantage réservée aux exploitants agricoles ou aux collectivités.

Le solaire thermique (production d'eau chaude) ou le photovoltaïque (pour la production d'électricité) sont en revanche des gisements locaux d'énergie renouvelable adaptés à notre région. Et dans ce domaine, les initiatives se multiplient.

Aides pour l'équipement des particuliers avec le cadastre solaire (et les fiches conseils du Parc  pour la bonne intégration de vos panneaux), installation groupée de voisinage, participation à une centrale photovaltaïque citoyenne, les formes et niveaux d'investissement sont variées et permettent à de nombreux habitants de se renseigner et d'apporter leur contribution.

 

 

Demander conseil au parc
Chargée de mission Communication - Animation
Sommaire
Fermer
Sommaire