Regards d'artistes sur le territoire - Musique

Isabelle Olivier : Des 4 Saisons du Paysage aux Barons perchés
Imprimer
4 saisons pour les paysages du Parc
 
En 2011/2012, la harpiste Isabelle Olivier a mené sur le territoire du Parc des improvisations musicales publiques en plein air créées à partir d’ambiances sonores entendues, dans différents lieux, au gré des 4 saisons et à différents horaires. Son but : révéler, amplifier, souligner un paysage sonore quotidien et familier, né tant des sons de la nature (oiseaux, batraciens, vent dans les feuilles…) que de ceux produits par l’Homme (cloches, sorties d’écoles, avions…
4 moments de rencontre entre un instrument rare, la harpe, et des paysages sonores éphémères ou cycliques :
 
Lancement du projet à l’occasion de la Fête de la nature 2011, à la Fondation Coubertin, Saint-Rémy-lès-Chevreuse
Isabelle a initié ce cycle de concerts le 22 mai, alors que la nature vivait son moment d’explosion printanière optimale. Proposée au lever du soleil, cette improvisation venait également souligner les premières résonnances des sons de la nature, après la suspension nocturne.
 
Concert du 10 juillet, au lavoir de Moutiers à Bullion
C’est lorsque la chaleur semble tout suspendre, en plein été et en milieu de journée, qu’Isabelle s’est ensuite produite.
 
Concert du 24 septembre, maison forestière, Saint-Léger-en-Yvelines
Puis est venu l’automne et le brame du cerf. Même si celui-ci fut discret, Isabelle a pu accompagner le retour au calme et à la sérénité annoncée par la venue de la nuit avec un concert donné au coucher du soleil.
 
Concert du 18 mars 2012 à Cernay-la-Ville dans le cadre du festival Jazz à toute heure
Malgré un public prêt à en découdre avec les conditions climatiques, le concert de clôture a été donné en intérieur, puisque la pluie était au rendez-vous en cette fin d’hiver. Débutait alors un nouveau cycle pour la nature…
 
Des barons perchés
 
Inspirée par cette expérience, Isabelle a débuté en septembre 2012, et pour une durée de 3 ans, une nouvelle phase de création basée sur des résidences artistiques, des spectacles et des actions culturelles. Ce projet sera concrétisé à terme sous la forme d’un Jazzopér(h)arpe. Librement inspiré du Baron perché d’Italo Calvino et intitulé Don’t worry, be ha(r)py !, cet opéra mettra en scène le paradoxe entre la nature et la civilisation moderne.
Pour la première étape de ce projet (2012-2013), Isabelle a souhaité « explorer une première version instrumentale de l’opéra après une expérience très forte d’une empreinte sonore développée au gré des 4 saisons du paysage au PNR ».
Cette première étape a pris corps sous la forme d’un trio harpe, contrebasse et batterie. Une heure de musique où a été intégrée la captation de sons naturels et citadins déclinés sur les 4 saisons. Il s’agit d’un projet international.
 
L’équipe constituée pour la France est la suivante :
  • Isabelle Olivier | harpe
  • Marc Buronfosse | contrebasse
  • Fabrice Moreau | batterie
  • Céline Grangey  | captation sonore et électro
Sur décision de sa commission Culture, le Parc est partenaire pour cette première étape de ce projet. Son territoire a donc été pour Isabelle source d’inspiration et de captation des sons de la nature. C’est également sur le Parc qu’elle a donné, à l’occasion de la Fête de la Nature, une première restitution de ce travail de création. Ce concert a eu lieu en plein air, dans les bois de Grosrouvre, le 26 mai 2013.

Ce concert a été l’occasion de faire se rencontrer deux univers musicaux, puisque le public a pu participer à l’une des mini-parades des Arpenteurs, issues de la résidence d’artiste en cours sur la plaine de Jouars.
 
Plus d’informations sur cet opéra http://isabelleolivier.com
Parallèlement, afin d’associer les habitants du territoire et en lien direct avec son processus de création, Isabelle, accompagnée de Marc et de Fabrice, est venue proposer, en avril, des ateliers de découverte des instruments, d’éveil des sens et de création, montés en partenariat avec le PNR et différentes structures du territoire :
  • Le Foyer d’Ulysse, centre pour adultes autistes, Bullion
  • L’hôpital de pédiatrie et de rééducation, Bullion
  • L’école primaire de Raizeux

 

Haut de page