Mis à jour le 18 janvier 2023
A / A / A

Organiser une manifestation, un événement éco-positif

Quelques trucs et astuces, interlocuteurs, fournisseurs locaux,  pour vous aider à concevoir un évènement eco-responsable ... tous les conseils pour concilier environnement et événements

evenement action déchets

Vers une démarche éco-responsable

Etre éco-responsable qu’est-ce que c’est ?
C’est d’abord prendre conscience de son environnement et faire en sorte que les actions mises en place dans l’organisation de l’évènement n’aient pas un impact néfaste sur celui-ci.
C’est penser et agir « collectif », observer ce qui est déjà mis en place sur d’autres manifestations, puis s’en servir pour les reproduire voire les améliorer. C’est aussi mettre en commun les moyens existants.

Le Parc vous accompagne
 
Le Parc naturel régional souhaite encourager et valoriser davantage les initiatives éco-responsables dans l’organisation des évènements montés sur le territoire.
Que vous soyez : une commune, une association, un collectif d’habitants, un comité des fêtes, un acteur touristique, culturel ou encore une entreprise, le Parc peut vous accompagner dans cette démarche.Il vous apporte des conseils, des outils voire une formation pour acquérir des éco- gestes simples et pratiques qui deviendront ensuite des réflexes.
Pour vous guidez, nous avons élaborez un document qui pourra vous aider dans cette réalisation

Télécharger le Guide d'organisation d'une manifestation éco-responsable

Pour valoriser votre démarche, nous avons créé une charte :

Téléchargez la charte manif eco-responsable

Prenez en connaissance, si vous voulez améliorer d'année en année vos objectifs !

Moins d'impact sur la nature

  • Privilégier les parcours les moins sensibles selon les recommandations des différentes instances : Sous-préfecture, ONF, PNR
  • Eviter la détérioration des espaces naturels. Ex : ne pas laisser de déchets dans la nature, utiliser les chemins aménagés pour le passage des courses à pied, VTT, chevaux etc...
  • Utiliser un balisage éphémère et discret, non polluant pour l’environnement. Ex : rubalise, aucune affiche sur les arbres ni sur les panneaux de signalisation. Utiliser des piquets en bois pour mettre vos affiches ou panneaux d’orientation

Important : Attention le balisage est interdit sur les panneaux de signalisation routière. Demander l’autorisation à la DDT et aux communes concernées, l’implantation de panneaux signalétique sur les bords de route.

Repas et collations : pensez au local et réutilisable

  • Limiter les déchets en utilisant de la vaisselle réutilisable et sans emballages alimentaires.
  • Estimer les quantités de nourriture selon la fréquentation attendue et prévoir avec les fournisseurs la reprise des invendus ou des produits non consommés.
  • Limiter au maximum les emballages au moment des achats. Privilégier les grands contenants plutôt que les petits. C’est plus économique et plus écologique.
  • Travailler en concertation avec le traiteur dans la gestion des déchets alimentaires et s’assurer que le tri des déchets est bien respecté.
  • Sur les points de restauration, privilégier des produits de saison et favoriser les circuits courts en se fournissant auprès des producteurs locaux du territoire afin de réduire les coûts de transports et l’émission de CO2.
  • Intégrer des produits issus de l’agriculture biologique ou des produits équitables
  • Valoriser les spécialités locales en proposant la dégustation et la vente de produits du terroir ou inviter les producteurs du Parc à participer à la manifestation. la liste complète ici :

Gérer le tri et la collecte des déchets

Sur le territoire du Parc il existe trois syndicats de ramassage des déchets qui peuvent vous accompagner dans la gestion des déchets liés à votre manifestation. Pour connaître les communes gérées par chaque syndicat reportez-vous à leur site Internet :

SIOM de la Vallée de Chevreuse 01 64 53 30 00
contact@siom.fr - www.siom.fr

SIREDOM  01 69 74 23 50
collecte@siredom.comwww.siredom.com

SICTOM de RAMBOUILLET
www.sictomregionrambouillet.com
 

  • Mettre en place une signalétique claire et visible sur les bacs de tri sélectif afin de faciliter le repérage des containers.
  • Placer les bacs de tri aux endroits stratégiques sur le lieu de la manifestation : point de restauration, sanitaires, entrée et sortie du site.
  • Mettre en place une équipe d’ambassadeurs du tri chargée de la vérification du tri et de l’évacuation des déchets.
  • Mettre en place des cendriers à différents lieux de la manifestation (entrée des salles, proche des sanitaires, point de restauration). Ex : Proposer des cendriers de poche aux participants ou utiliser des pots de fleurs remplis de sable.
  • Réduire l’emploi des bouteilles d’eau en les substituant par des fontaines ou bonbonnes d’eau ou par des rampes à eau.
  • Réfléchir en amont à l’implantation de la manifestation  afin qu’elle soit facilement accessible en transport en commun. Proximité d’une gare ou d’arrêt de bus de ligne.
  • Encourager l’utilisation des transports en commun ou du covoiturage sur les supports de communication en indiquant les modes de transports alternatifs existants . Ex : Gare la plus proche, horaires des trains et de bus, navette mises en place. Créer une page spécifique covoiturage liée à votre évènement sur un site de covoiturage
  • Engager un partenariat avec une compagnie de transport locale afin de mettre en place des navettes gratuites pour les participants vers et depuis le lieu de la manifestation.
  • Si la manifestation est payante, encourager l’utilisation des transports en commun en proposant un tarif réduit aux personnes justifiant d’un ticket de transport.
  • Prévoir des parkings à vélo sécurisés sur le site.
  • Proposer des réductions tarifaires pour les familles, les demandeurs d'emploi, les enfants, les étudiants...
  • Prévoir un accès et un accueil particulier pour les personnes à mobilité réduite.
  • Installer une plate-forme surélevée près de la scène et des rampes d’accès.
  • Réserver des toilettes adaptées pour les personnes handicapées

Transports

  • Réfléchir en amont à l’implantation de la manifestation  afin qu’elle soit facilement accessible en transport en commun. Proximité d’une gare ou d’arrêt de bus de ligne.
  • Encourager l’utilisation des transports en commun ou du covoiturage sur les supports de communication en indiquant les modes de transports alternatifs existants . Ex : Gare la plus proche, horaires des trains et de bus, navette mises en place. Créer une page spécifique covoiturage liée à votre évènement sur un site de covoiturage
  • Engager un partenariat avec une compagnie de transport locale afin de mettre en place des navettes gratuites pour les participants vers et depuis le lieu de la manifestation.
  • Si la manifestation est payante, encourager l’utilisation des transports en commun en proposant un tarif réduit aux personnes justifiant d’un ticket de transport.
  • Prévoir des parkings à vélo sécurisés sur le site.
  • Proposer des réductions tarifaires pour les familles, les demandeurs d'emploi, les enfants, les étudiants...
  • Prévoir un accès et un accueil particulier pour les personnes à mobilité réduite. Réserver des toilettes adaptées pour les personnes handicapées

Gestion de l'eau

  • Installer des toilettes sèches sur le lieu de la manifestation et mettre en place une équipe de sensibilisation sur le dispositif.
  • Vérifier les installations d’eau sur le site de la manifestation afin qu’il n’y ait pas de fuite constatée.
  • Préférer les bombonnes à eau ou les fontaines à eau plutôt que les bouteilles en plastiques pour limiter les déchets inutiles.
  • Louer ou acheter des rampes à eau sur les points de ravitaillement des courses sportives. Contacter la compagnie de gestion de l’eau potable locale pour le raccordement des rampes.

Le saviez-vous ? Les toilettes chimiques, couramment utilisées lors de manifestations consomment environ 250 litres d'eau par cabine, utilisent des produits polluants, et nécessitent d'être souvent vidées.

Matériel

Eclairage

  • Eclairer les endroits stratégiques qui ont vraiment besoin de l’être ; comme les points de tri, de restauration et les points d’accès au site.
  • Privilégier les lampes « basse consommation » LBC plutôt que les ampoules classiques.
  • Installer des systèmes de minuteries ou déclencheurs automatiques qui ne fourniront de la lumière que lorsqu’elle est nécessaire et sur une durée limitée.
  • Eviter les lampes halogènes, consommatrices d’énergie.
  • Utiliser des lampes à énergie solaire pour éclairer les lieux qui n’ont pas besoin d’une grande luminosité.

Location du matériel

  • Sélectionner les fournisseurs de matériels utiles à mon évènement, selon des critères de proximité (essayer de ne pas dépasser les frontières régionales) afin de limiter les déplacements et l’émission de CO2.
  • Vérifier que les prestataires choisis s’engagent dans une démarche de développement durable au sein de leur activité et les sensibiliser au fait que votre évènement a un objectif éco-responsable. 
  • Se rapprocher du Parc naturel ou d’autres organisateurs de manifestation pour emprunter du matériel et éventuellement acheter ou louer de manière groupée du petit matériel. Une bonne astuce pour réduire ses coûts !

Sonorisation

  • Veiller à ce que le volume sonore de la manifestation ne perturbe pas l’environnement alentour (habitations, faune locale)
  • Tester la puissance sonore du matériel que j’utilise avec un sonomètre.

Communication

  • Limiter l’impression de supports papiers : flyers, brochures, affiches
  • Comptabiliser le nombre d’impressions réalisées par rapport à la diffusion réelle afin d’ajuster les quantités d’une année sur l’autre.
  • Imprimer les documents en recto-verso et privilégier les faibles grammages.
  • Privilégier des gammes de papier recyclé ou labellisé FSC.
  • Contacter des imprimeurs bénéficiant du label « Imprim Vert » qui garantie l’engagement pour des pratiques en faveur de l’environnement.
  • Limiter autant que possible les aplats de couleur lors de la conception d’imprimés pour minimiser la consommation d’encre.
  • Recycler les vieux supports de communication obsolètes comme les calicots (bâches publicitaires) qui ne servent plus. Contacter « les Eco-actions » pour transformer vos anciennes bâches en sacs, trousses, conférenciers etc…afin de les offrir ensuite en lots à vos participants.

Contribution à l’économie locale  

Promouvoir sur les supports de communication liés à l’événement, les potentialités d’accueil du territoire (hébergements,  restauration etc…) et proposer des possibilités de courts séjours.

Reportez-vous à notre rubrique tourisme et loisirs pour connaître la liste des hébergements, restaurants et sites touristiques du territoire.

Demandez au Parc naturel de la Vallée de Chevreuse de la documentation ou des affiches pour faire connaitre les activités locales (fermes, artisans, sites touristiques)

Evaluez votre impact environnementale

  • Evaluer l’impact environnemental de la manifestation a postériori : Voir autodiagnostic de l’ADERE : http://www.evenementresponsable.fr/
  • Proposer des solutions d’amélioration pour les prochaines éditions selon le diagnostic établi.

 

 

 

Demander conseil au parc
Chargée de l'animation et des évènementiels
Sommaire
Fermer
Sommaire