5. Le Puits

Imprimer

Un château se doit d’être indépendant en cas de siège ; il possède donc nécessairement un puits, des glacières et des réserves. Le percement du puits daterait du premier château en pierre (XIIe s.) mais la belle margelle visible aujourd’hui est du XVe ou XVIe s. Il n’a pu être exploré que jusque 50 m de profondeur. Certains auteurs évoquent une profondeur de 80 m, hypothèse plausible pour atteindre la nappe phréatique de ce promontoire rocheux.

Haut de page