Mis à jour le 10 janvier 2023
A / A / A

Growingpaper, ensemence la zone d'activités

Article de Sophie Martineaud pour l'Echo n°91 (janv. 2023)

Quand on fabrique des papiers ensemencés, que l’on est soucieux de son impact environnemental mais que l’on est installé dans une zone d’activité où le bitume domine… il faut être volontaire et créatif pour amener la nature dans et autour de l’entreprise. Ça tombe bien, Growingpaper à Magny-les-Hameaux fait pousser les idées autant que le papier.

Growingpaper
4, rue Amédée Gordini - 78114 Magny-les-Hameaux
www.growingpaper.fr

Depuis 2014, Rémy Faisca et Clémence Daniel ont créé leur entreprise qui utilise des papiers 100% recyclés et incrustés de graines, pour réaliser l’impression avec des encres végétales et sans solvant de tout type de document. Les supports après usage, peuvent être plantés en terre, se décomposer pur libérer leurs graines et faire germer fleurs, légumes et autres végétaux, au lieu de venir gonfler les bacs à poubelle.

Mais l’entreprise de 10 salariés voulait aussi inscrire l’ensemble de son activité dans une démarche éco-responsable globale : elle mène une politique zéro-déchets, des livraisons neutres en carbone et travaille aussi avec l’ESAT l’Arche d’Aigrefoin situé à Saint-Rémy-lès-Chevreuse pour contribuer à l’insertion sociale et professionnelle des personnes en situation de handicap.

Enfin, aux abords de l’entreprise, les salariés cultivent leur jardin, mais dans une logique de partage. Du potager au bac de recyclage, en passant par des ruches ou les décors en bois recyclés fabriqués à Dreux, growingpaper affiche fièrement sa volonté de prendre en compte l’environnement à tous les niveaux. Cette année elle a même proposé un atelier de fabrication de papier recyclé à une classe de Châteaufort ou encore organisé le premier marché Sedtruck en partenariat avec kokopelli pour la diffusion de graines sauvages.

En extérieur, il y a des massifs et de la verdure, mais laissés en libre évolution, sans tonte pour le plaisir des herbes ondulantes autant que l’accueil de la biodiversité.

Quand on s’approche des locaux de l’entreprise, pourtant situés à l’intérieur d’une zone d’activité classique sans âme, ni personnalité, on est saisi par le foisonnement de vie qui règne et l’ambiance apaisée qui s’en dégage.

Un exemple intéressant qui montre que l’on peut combiner activité économique, qualité paysagère et respect de l’environnement.

Demander conseil au parc
Mission Développement économique
Sommaire
Fermer
Sommaire