Offres d'emploi et de stages

Imprimer
  • Pour envoyer une demande de stage ou une candidature spontanée au Parc : c.montet[at]parc-naturel-chevreuse.fr
  • Vous cherchez un emploi dans l'environnement, consultez les offres d'emploi sur le site de la Fédération des Parcs naturels régionaux

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au sein de l’équipe technique du Parc, sous l’autorité du directeur du Parc Le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse recrute :

UN(E) DIRECTEUR (-TRICE) ADJOINT

Contexte

Le Parc naturel régional recherche un(e) Directeur-trice) adjoint, afin d’assister le Directeur du syndicat mixte d’aménagement et de gestion du Parc dans l’animation et le pilotage de l’équipe et des projets ainsi que la gestion du Parc. Il/elle exerce une autorité hiérarchique sur tous les personnels et en particulier les chargés de missions (relations quotidiennes).

Missions

 Coordination des activités opérationnelles du PNR :

  • Seconde le Directeur dans l’exercice de ses missions,
  • S’assure de la fluidité des échanges d’informations entre les missions et contribue à l’organisation et l’animation de l’équipe du Parc avec la direction et la présidence du Parc (reporting),
  • Supervise la mise en oeuvre opérationnelle des activités du Parc et les projets qu’il conduit,
  • Renforce la coopération entre les missions du Parc, accompagne les missions dans leurs relations avec les partenaires extérieurs.

Représentation :

  • Représente la direction dans les commissions et les réunions de concertation et assure l'intérim du Directeur en cas d’absence,
  •  Contribue au développement des relations avec des partenaires.

Gestion de l'administration générale :

  • Supervise le pôle Finances et RH,
  • Elabore et optimise les procédures et outils nécessaires au bon fonctionnement des services (documents internes, constitution des dossiers, outils informatiques de gestion, ...) et contribue à leur appropriation par l’équipe du PNR,
  • Supervise l’archivage, les assurances, les commandes de matériel,
  • Supervise les missions dans la rédaction des marchés publics et en assure la conformité juridique.

Préparation des instances de décision

  • Contribue à l’élaboration de l’ordre du jour des réunions de comités syndicaux, bureaux syndicaux, commissions d’examen des offres (collecte et synthèse des informations émanant des missions), ainsi que les projets de délibérations ; le cas échéant, rédige les comptes rendus.

Profil et compétences

Formation

 

  • Formation universitaire
  • Expérience des collectivités locales, si possible dans le développement durable ou l’aménagement du territoire.
  • Poste ouvert aux titulaires de la fonction publique (Catégorie A, filière administrative ou technique), ainsi qu’à des non-titulaires qui seront alors recrutés en contrat de droit public à durée déterminée.

Qualités requises

  • Connaissance en matière de management d’équipe, de gestion de projets.
  • Excellente connaissance des finances locales, marchés publics, statut de la fonction publique territoriale.
  • Maîtrise des outils bureautiques.
  • Qualités d’organisation, de rigueur, disponibilité, autonomie et discrétion.
  • Un intérêt pour le territoire et les missions d’un Parc naturel régional sera déterminant.

Rémunération

  • Rémunération statutaire (selon ancienneté), régime indemnitaire, tickets restaurants.
  • Poste à pourvoir dès que possible

Dépôt de candidature (lettre de motivation et CV sans photo) à adresser avant le 11 octobre 2018  à :

Monsieur le Président du Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse
Château de la Madeleine
78472 CHEVREUSE cedex

Ou par mail à k.dormois@parc-naturel-chevreuse.fr (format .pdf souhaité)

Offres de stage
 
Valorisation de l'offre de randonnées - promotion de l'offre groupes

Missions

Geotrek

Les 4 Parcs naturels régionaux d’Ile-de-France travaillent à la structuration depuis une vingtaine d’années des équipements concourant à la découverte douce de leur territoire. L’offre proposée est aujourd’hui abondante notamment en matière de randonnée. La valorisation de cette offre qualifiée constitue aujourd’hui un enjeu majeur pour accompagner le développement et la promotion d’une destination Parcs naturel régionaux d’Ile de France.
Un projet Géotrek, outil numérique développé en 2012 par un groupement de Parcs nationaux français et italiens, est actuellement en cours de finalisation dans les PNR franciliens :

  • Une plateforme internet
  • Une application

dédiées à l’offre de randonnée pédestre, vélo, équestre qui permettra d’aider à la fois à la gestion des itinéraires de randonnée, et à leur valorisation.

Le stage proposé par le Parc naturel consistera à alimenter cette plateforme. Une vingtaine de randonnées y seront proposées pour lesquelles il faudra décrire l’itinéraire, le patrimoine naturel, bâti, informations pratiques …. (Les contenus existent il s’agira de procéder à leur saisie en s’adaptant au guide rédactionnel).

Petit Moulin des Vaux de Cernay : Offre groupes

Le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse assure la gestion et le développement d’un tout nouveau musée « le Petit Moulin des Vaux de Cernay » situé au cœur d’un site au potentiel touristique très fort. Un catalogue à destination des groupes a été réalisé dans lequel le PNR propose de nombreuses déclinaisons de visites à la journée ou à la demie journée. La deuxième partie du stage proposé consistera à diffuser ce catalogue après constitution d’un mailing sur la base d’un fichier de diffusion (Offices de tourisme franciliens, CCAS, associations culturelles, associations de randonneurs et CE à l’échelle d’Ile-de-France et Eure-et-Loir), de procéder à des relances téléphoniques, de définir des opérations de communication autour des produits à destination des groupes.

Stage  sous convention avec l’établissement de formation. 35h hebdomadaires.

Profil

formation en tourisme Bac + 2/3
Compétences informatique -  Intérêt pour le patrimoine naturel et culturel
Véhicule indispensable pour se rendre sur le lieu du stage

Conditions
Stage de 2 mois sous convention avec l’établissement de formation. 35h hebdomadaires
Période possible : octobre, novembre ou décembre 2018
Lieu du stage : Château de la Madeleine (Maison du Parc naturel régional) - Chemin Jean Racine - 78460 Chevreuse - Tél : 01 30 52 09 09

Contact
Si vous êtes intéressé envoyez un CV et une lettre de de motivation par mail à :

Master 2 :Etude des interactions nappe – zone humide – rivière et de leur impact sur la qualité des eaux de rivière Année 2019

Description du stage
Les engagements de la Charte du Parc. La charte prévoit de « Mener des études prospectives sur le changement climatique local, la dynamique des hydrosystèmes et l'adaptation des espèces et habitats naturels ». Pour ce faire, le
Parc « encourage et facilite les travaux de recherche sur les risques de déstabilisation du monde vivant sauvage ou cultivé, à cause du changement climatique et des modifications du cycle de l’eau » avec « une attention particulière sur les eaux souterraines ». (Disposition 1.3 de la Charte du Pnr). Dans le cadre d’un projet de restauration de prairie en fond de vallée et de l’analyse et du suivi de la qualité des eaux souterraines et superficielles, le Parc et son Conseil scientifique ont élaboré en 2016 un projet de recherche sur la dynamique et la qualité des eaux au sein d’un site restauré, en partenariat avec les laboratoires GEOPS de l’université Paris Sud/Paris Saclay et GéHCO de
l’université François Rabelais de Tours. Le sujet de stage d’inscrit dans ce projet de recherche
tripartite.

Site d’étude
Zone humide riveraine du Rhodon en aval de l’Abbaye de Port Royal des Champs (Saint Lambert)

Contexte
Affluent de l’Yvette, le Rhodon est un petit cours d’eau dont le débit dépend à plus de 90 % des apports de la nappe des Sables de Fontainebleau (Lefebvre, 2015). Bien que sa dynamique et sa  qualité soient fortement impactées par les activités anthropiques, c’est la nappe qui impose sa signature à la rivière dans sa partie avale. Cependant, la majorité des flux de nappe passe par des  zones humides avant d’arriver à la rivière. Qu’elles soient prairies ou forêts, toutes les zones humides peuvent contribuer à améliorer la qualité des eaux de nappe avant leur entrée en rivière. De même,la zone hyporhéique peut aussi jouer un rôle primordial dans l’autoépuration des eaux. Toutefois à ce jour, il n’existe pas de relation univoque entre le type de végétation humide rencontré et le taux d’épuration des eaux de nappe en sortie. A la jonction entre les communes de Magny-les-Hameaux, Milon-la-Chapelle et Saint Lambert, une zone humide s’étend en fond de vallée de part et d’autre du Rhodon. Initialement boisée, cette dernière a été rouverte sur les ¾ de sa surface à des fins paysagères, agricoles et naturalistes. Préalablement étudié avant sa réouverture, ce site représente un laboratoire naturel unique pour l’étude des changements enregistrés depuis sa réouverture, autant sur la dynamique hydrologique  des relations nappe – rivière que sur les processus d’épuration des eaux dans la zone humide et dans la zone hyporhéique.

Objectifs du stage de recherche
Cette étude a pour but de déterminer l’évolution des propriétés hydrodynamiques et géochimiques
de la zone humide et notamment la variabilité des capacités épuratoires des deux interfaces en
réponse à un changement de l’occupation des sols.
Il s’agit donc d’identifier précisément les interactions entre eau souterraine – zone humide – zone
hyporhéique – rivière et de caractériser les processus à l’origine des évolutions de la composition
géochimique des eaux de surface et souterraines en fonction des conditions hydrodynamiques.

Méthodologie
Le travail réalisé comportera :

  •  Une phase de quantification des flux d’eau de la nappe vers la rivière et de la rivière vers la nappe grâce à la mise en place d’instruments de mesures et de traçages géochimiques ;
  •  Une phase d’étude de l’évolution de la chimie des eaux depuis septembre 2016 afin de caractériser l’impact des interfaces eau souterraine – rivière sur la qualité de l’eau en fonction des conditions hydrauliques sur le site
  • Une phase de modélisation des flux d’eau afin de caractériser la dynamique des interactions entre eau de surface et eau souterraine ; cette troisième phase sera traitée en fonction de l’avancée des deux premières phases. Le type de modélisation réalisé dépendra du temps restant à consacrer à cette partie.

Techniques proposées et travail attendu
- Traçages au sel ou à la fluorescéine pour le bilan de masse sur la zone ;
- Relevés topographiques du profil en long de la rivière sur la zone d’étude et des sources
alimentant la rivière ;
- Installation d’un système de prélèvement à différentes profondeurs dans le lit de la rivière
- Mesures géochimiques des différents types d’eau présents sur le site ;
- Sondages thermiques dans la rivière et son lit pour identifier le sens des flux ;
- Traitement et analyse des données hydrologiques et géochimiques récoltées depuis
septembre 2016 ;
- Modélisation de la dynamique des flux au sein de la zone humide.

Moyens humains
Le (la) stagiaire sera intégré(e) au sein de l’équipe du Parc dans la Mission Nature & Environnement,
et encadré(e) par la chargée d’étude en charge de l’hydrologie. Le projet étant réalisé en partenariat
avec les universités Paris-Sud/Paris-Saclay et François Rabelais, le (la) stagiaire sera aussi encadré(e)
par le chercheur en charge du projet dans chacune des structures.

Moyens matériels
Le Parc fournit l’ensemble du matériel nécessaire au stage (bureau, ouvrages, etc.). Des voitures de
service sont également disponibles. Néanmoins leur nombre étant limité, le (la) stagiaire aura parfois
à utiliser son véhicule personnel (documents d’assurance à fournir).

Rémunération
 Basée sur le forfait réglementaire mis à jour chaque année en décembre (en guise de
référence ce tarif était de 3.6 € / heure soit 514.08 € par mois en 2017).  Le (la) stagiaire est également indemnisé pour l’utilisation de son véhicule personnel sur la  base légale des services fiscaux.


Période
Stage à temps complet (35h) de février à juin 2019 (possibilité de prolongation en juillet et août)

Profil
Les stagiaires seront sélectionnés sur la base d’un entretien (Pnr / Chercheurs partenaires). Le (la) candidat(e) doit avoir une formation en hydrologie et en géochimie, c’est-à-dire savoir utiliser le matériel de mesures in situ tel que pH-mètre, conductimètre et micro-moulinet, avoir des connaissances sur le cycle hydrologique, la loi de Darcy et ses applications, la chimie de l’eau et les traçages géochimiques. Le(la) candidat(e) doit avoir un permis B.

Contact

Si vous êtes intéressé envoyez un CV et une lettre de de motivation par mail à :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

NOS PARTENAIRES
 
Le Barn Hotel - BONNELLES

Suite à sa récente ouverture, l'hôtel Le Barn sur la commune de Bonnelles est à la recherche de personnes débrouillardes et enthousiastes dans le domaine de l'hôtellerie, que se soit femme de chambre, plongeur, commis de salle ou commis de cuisine, bagagiste.

Le plus important concerne surtout la disponibilité de la personne. Nous recherchons vraiment des personnes de la région possédant une voiture et étant assez polyvalentes (que se soit dans ses fonctions, mais aussi dans son temps).

Toute personne intéressée peut envoyer son CV : administration@lebarnhotel.com ou téléphoner au  07 82 34 01 36.

Haut de page