Maisons des Illustres

Imprimer

Créé en 2011, le label « Maisons des Illustres » signale des lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire de femmes et d'hommes qui se sont illustrés dans l'histoire politique, sociale et culturelle de la France. Le label est attribué par le ministère de la Culture pour une durée de 5 ans renouvelable. Il représente une reconnaissance officielle de l’intérêt patrimonial de la Maison et donne lieu à des avantages divers. À ce jour, le réseau compte 226 Maisons.

Logo Maison des Illustres

En savoir plus sur ce label 

Quatre lieux possèdent ce label sur le territoire du Parc :

  • La Maison-musée Maurice Ravel à Montfort l'Amaury
  • La Maison Jean Monnet à Bazoches-sur-Guyonne
  • La Maison de Raymond Devos à Saint-Rémy-lès-Chevreuse
  • La Maison Elsa Triolet Aragon à Saint-Arnoult-en-Yvelines
carte maisons des illustres
Maison-Musée Maurice Ravel
 
Compositeur, Maurice Ravel (1875-1937) fut avec Claude Debussy la figure la plus influente de la musique française de son époque et le principal représentant du courant dit impressionniste au début du XXe siècle. Son œuvre est le fruit d’un héritage complexe s’étendant de Couperin et Rameau jusqu’aux couleurs et rythmes du jazz, avec comme principale influence celle de l’Espagne. En 1921, Maurice Ravel achète à Montfort-l’Amaury le Belvédère, petite maison où il réside jusqu’à sa mort en 1937. Il y a dessiné lui-même le jardin (resté à l’identique). «Le Boléro», le «Concerto pour la main gauche», «L’Enfant et les Sortilèges» sont quelques-unes des œuvres écrites à Montfort.
maison maurice ravel


 
Maison Jean Monnet

Jean Monnet (1888-1979) est considéré comme l’un des pères fondateurs de la Communauté européenne. Il passe son enfance dans la région de Cognac et débute avec son père dans le négoce d’eaux-de-vie. Lorsque la guerre éclate en 1914, il entre en contact avec le président du Conseil pour lui proposer de mutualiser les ressources de guerre avec la Grande-Bretagne. Il est alors envoyé à Londres pour coordonner l’approvisionnement franco-britannique. En 1919, il est nommé adjoint d'Eric Drummond, secrétaire général de la Société des Nations, ancêtre de l'ONU. Lorsque survient la Seconde Guerre mondiale, Jean Monnet se rend à Washington, se rapproche du président Franklin Roosevelt et œuvre au lancement du «Victory program», destiné à soutenir l'effort de guerre britannique et à préparer l’effort de réarmement américain. A la Libération, il est aux côtés de De Gaulle, qui le nomme Commissaire au Plan pour la reconstruction du pays. Il développe alors l'idée d'un rapprochement avec l'Allemagne et d'une union des pays européens. Aux côtés de Robert Schuman, il rédige en 1950 le texte fondateur de la CECA, dans cette maison acquise en 1945 à Bazoches-sur-Guyonne, et dans laquelle il finira ses jours.


 
Maison-musée Raymond Devos

Raymond Devos

Artiste de music-hall, Raymond Devos est un auteur virtuose qui joue avec les mots et les sons. Maître de la logique de l’absurde, il donne à l’humour ses lettres de noblesse. C’est en 1963 avec son épouse Simone qu’il emménage à la villa Hiéra. Ils ne la quitteront plus. La maison et le parc deviennent l’univers de création de l’humoriste, loin de l’agitation parisienne. C’est ici qu’il écrit et répète ses spectacles. Il aime aussi, entre deux tournées, s’y reposer et recevoir ses amis. La Fondation Raymond Devos, dédiée à la pérennisation de l’œuvre de l’artiste, a inauguré le 7 novembre 2016, dans cette maison, un musée qui conserve l’esprit facétieux et créatif de son illustre propriétaire.

Visites

Maison Elsa Triolet Aragon

En 1951, Louis Aragon acquiert avec sa femme Elsa Triolet un ancien moulin à eau dans le sud des Yvelines que celle-ci qualifie immédiatement « d’extraordinairement beau et romantique ». Ensemble le couple aménage les pièces et dessine le jardin de 5 hectares « ce décor d’eau et d’arbres », qui a « des bancs où s’asseoir, des chemins plantés, le subterfuge des ponts sur les ruissellements qu’en ce pays choisi l’on appelle les pleurs ». C’est là qu’ils reposent à jamais, côte-à-côte, dans l’ombre douce de leur jardin, à l’endroit qu’avait choisi Elsa Triolet.

Louis Aragon et Elsa Triolet

Les appartements témoignent encore des deux vies, marquées par leurs livres, les nombreux voyages et les amitiés, entre autres celles de Fernand Léger, Pablo Neruda, Pablo Picasso. La Maison abrite le fonds littéraire du couple, quelques 30 000 ouvrages, souvent dédicacés, aujourd’hui mis à disposition de chercheurs et d’artistes. 

Cette maison où Aragon et Elsa Triolet vécurent loin des agitations, était aussi un lieu pour recevoir les amis, célébrer avec eux les parutions d’ouvrages, prolonger les vernissages ou fêter en leur compagnie quelques événements d’importance. Elle est toujours ce lieu vivant, offrant une saison culturelle marquée par la présence des plus grands artistes. Les expositions s’y succèdent et un fonds permanent de toiles et de sculptures est ouvert à la flânerie et à la découverte des visiteurs dans la maison et le jardin. Concerts, rencontres et spectacles y ponctuent la saison. Des ateliers d’écriture, d’arts plastiques ou de musique y sont proposés aux scolaires (de la maternelle au lycée). 

Visites

 

Haut de page