Spectacles Fugaces

Imprimer
Lorsque la compagnie Les Fugaces passe dans une commune du Parc, elle ré-enchante son quotidien. Par quelle magie ? En impliquant les habitants dans la création d’un spectacle de rue artistique, poétique et féerique.
 
« Dans le premier spectacle, je chantais dans une 2CV, se souvient Marion Fanchon l’une des nombreux participants aux projets artistiques développés par la compagnie de rue les Fugaces. C’était à Galluis, durant la fête des lumières. »
Depuis, la jeune femme, désormais élue, ne rate jamais une occasion de parler de la compagnie. « Leurs projets créent des liens forts entre les participants et dynamisent les communes. Pour les bénévoles, c’est une expérience unique, valorisante. On est fier d’y avoir participé. »
 
En 2014, Cécile Le Meignen, assistée de Laura Dahan, toutes deux co-directrices de la compagnie imaginent le projet Escapades pour permettre aux habitants du Parc d’explorer artistiquement les lieux de leur quotidien. Le principe ? Quatre résidences dans 4 communes du Parc : Galluis, Gambais, Jouars-Pontchartrain et La Queue-lez-Yvelines qui s’échelonnent jusqu’en 2016. Chaque fois, une compagnie artistique est associée. Leur approche mêle théâtre, danse, musique et arts plastiques pour proposer des spectacles originaux dans l’espace public, gratuits et accessibles à tous.
« Nous souhaitons favoriser de nouvelles formes de rassemblements artistiques et esthétiques, expérimenter de nouvelles modalités de rencontre avec le public, » explique Cécile.
 
À l’automne 2014, près de 70 personnes ont participé à la création d’une balade imaginaire nocturne. Parmi eux, des comédiens mais aussi des techniciens, des couturiers, des régisseurs pour les jeux de lumière. Au final, 100 % d’amateurs. « Il y avait aussi des habitants qui ouvraient leur maison pour que l’on ait accès à l’électricité, » rappelle Marion. Même succès à Gambais en mai 2015 pour la promenade théâtrale et chorégraphique dans la forêt faite de déclamations, d’intermèdes musicaux, de performances, de danses : une expérience aussi sensorielle que loufoque. « J’étais souffleuse, explique Sophie, je devais susurrer des poèmes à l’oreille des participants dans un basson de bambou. Ce qui m’a plu dans cette expérience, c’est la possibilité qui nous était donnée de créer. Les comédiennes respectent les envies de chacun et prennent tout ce qui peut être donné. Chacun donne ainsi le meilleur de lui-même, c’est magique. »
 
En 2016, une virée poétique se dessine à Jouars-Pontchartrain et une exploration racontée à La Queue-les-Yvelines. Un conseil, réservez d’ores et déjà les dates, le principe de la magie c’est qu’elle n’opère qu’une fois. 
 
Article d'Hélène Binet pour l'Echo du Parc n°70 (mars 2016)
 
Guet-apens poétique - Jouars Pontchartrain
 

 
Fête des Lumières - Galluis
 
 
Escapades Promenons nous dans les bois - Gambais
 
 
Haut de page