Matériaux conseillés (sols)

Imprimer
Les revêtements de sol
 
Les grands principes
Les revêtements de sol permettent d’asseoir les bâtiments, de délimiter les espaces, de caractériser les usages ou encore de créer un lien entre différentes entités.
 
Quelques conseils pour bien les choisir :
Conception
  • Conserver des espaces libres, voire vides qui assurent une mise en valeur du bâti (ex : bandes en terre au pied des maisons destinées à être plantées par les riverains),
  • Limiter le nombre de matériaux afin de préserver l’ambiance des sites
La gestion de l’eau
  • Pour limiter la gestion des eaux de ruissellement favoriser un maximum de surfaces perméables,
  • Installer des déshuileurs aux rejets des surfaces imperméables,
Choix des matériaux
  • Sélectionner des matériaux identitaires du territoire (grés, meulière...), produits localement récupérés ou recyclés,
  • S’inspirer des matériaux présents sur le site,
  • Penser à visiter des sites, voir des échantillons et faire des essais pour choisir les matériaux,
Répertoire des matériaux
 
Les pierres naturelles
 
Le grès
  • caractère ancien, local et identitaire,
  • à privilégier dans les centres anciens,
  • à utiliser en pavement sur chemins ou secteurs piétons,
  • pose sur grave puis scellés avec un mortier de chaux affleurant,
  • privilégier la récupération des moellons pour constituer des réserves.
La meulière
  • caractère ancien, local et identitaire,
  • à privilégier dans les centres anciens,
  • à utiliser en pavement le long du bâti, sur secteurs piétons, aux abords des monuments...
  • peuvent être sciés pour faciliter la marche ou la pratique du cycle,
  • maintenir des joints poreux ou enherbés pour favoriser la perméabilité,
  • privilégier la récupération des pavés de grés pour constituer des réserves.
Les argiles et graves
 
La terre cuite
  • caractère qualitatif et naturel,
  • à privilégier aux abords d’équipements et dans des aménagements contemporains...
  • pose sur grave et mortier puis joints au sable,
  • privilégier les producteurs de l’Essonne.
La grave silico-calcaire
  • caractère naturel et rural,
  • à privilégier dans les secteurs plus naturels
  • à utiliser pour les chemins, aires de stationnements, places rurales...
  • privilégier la grave silico-calcaire, légèrement grise, qui correspond à la nature des sols du territoire.
Le sable stabilisé
  • caractère naturel et rural,
  • à privilégier sur les secteurs piétons et chemins,
  • peut être renforcé et résiné pour des usages plus intensifs comme le cycle.
Les surfaces enherbées
  • caractère très naturel,
  • à utiliser pour les bas-côtés et aux abords des points d’eau,
  • à privilégier dans les hameaux,
  • maintenir une hauteur de tonte de minimum 6 cm pour la faune.
Le béton
  • caractère varié en fonction des finitions (balayé, désactivé, etc...),
  • à privilégier sur les secteurs urbains pour tout type d’usage,
  • veiller aux écoulements des produits de décapage qui peuvent être très polluants et aux joints de fractionnement.
Le bois
 
Le bois brut
  • caractère naturel,
  • à privilégier en secteur naturel ou aux abords de l’eau,
  • choisir un platelage rainuré ou couvert de grillage,
  • ne pas lasurer,
  • privilégier les essences locales : châtaignier, chêne, robinier.
Le pavé de bois
  • était utilisé sur les routes dans le passé, aujourd’hui totalement disparu,
  • à utiliser aux abords d’éléments du patrimoine,
  • pose sur lit de sable,
  • privilégier les pavés en chêne ou robinier.
Le bois traité
  • bois thermo chauffé : peuplier, pin, frêne (...) modifié par l’action de la chaleur pour une durabilité en extérieur.
  • bois thermo huilé : chauffé et imprégné dans un mélange d’huile végétale et d’adjuvants naturels pour une durabilité en extérieur.
  • les autres traitements sont néfastes à l’environnement.
Le mulch
  • caractère très naturel,
  • à utiliser pour les chemins de promenade en milieu naturel,
  • à réaliser avec les résidus de copeaux de bois issus d’élagage.
Les produits hydro-carbonés
  • caractère routier,
  • à privilégier sur les voies de circulation,
  • rechercher des finitions qualitatives dans les centres ; asphalte, enrobé clouté, gravillonné, hydrodécapé...
  • privilégier l’enrobé à froid, recyclé, les liants hydrauliques, aux huiles végétales...
 
Où les trouver ?
 
Carrière de grès
Exploitant Carrier - Tailleur de Pierre, 650 rue Jean Moulin, 77630 Arbonne-la-Forêt, gresdefontainebleau.free.fr
Entreprise Gagnereaud, 91820 Vayres sur Essonne, 01 69 90 22 43
Carrière de graves silico-calcaire
Carrière Sandrancourt, 78 520 Saint Martin-la-Garenne, 01 34 97 02 77
Fournisseur de calcaire
Société Matériaux de Beauce, 28150 PRASVILLE, 02 37 32 23 33
 
Récupérer l’ancien
 
Le meilleur matériau est celui qui est déjà là... Pour faciliter la récupération des matériaux anciens, une bourse aux matériaux de récupération peut être organisée.
Il s’agit :
  • d’identifier une aire de stockage (éventuellement intercommunale),
  • de récupérer à chaque intervention les matériaux anciens (pavés de grès, moellons de meulière, tuiles de terre cuite...),
  • d’adapter les cahiers des charges
  • d’assurer le suivi des stocks.
 
Haut de page