Isolation

Imprimer
ISOLONS, MODE D’EMPLOI
 
J’apporte un confort immédiat, je fais baisser radicalement les factures d’énergie, je donne de la valeur au patrimoine et je lutte contre le réchauffement climatique. Qui suis-je ?... l’isolation bien-sûr !
 
Déperdition de chaleur
Réduire les émissions de gaz à effet de serre est un enjeu planétaire et c’est donc aussi l’affaire de tous. Or le secteur de l’habitat est l’un des plus gros consommateurs d’énergie en France et, par conséquent, le principal émetteur de gaz à effet de serre (environ le quart des émissions nationales).
Si la construction neuve a fait beaucoup de progrès et conçoit aujourd’hui des habitations basse consommation, la marge de progression sur l’ancien est très importante. Les constructions réalisées depuis 1950 sont à une écrasante majorité insuffisamment isolées. Elles laissent partir la chaleur et entrer l’air et l’humidité.
Il faut les chauffer beaucoup plus pour arriver à un niveau de confort thermique satisfaisant. Dans les Yvelines, c’est près de 77% des logements construits entre 1949 et 1998 qui sont concernés et qui auraient bien besoin d’une rénovation thermique pour arrêter ce gaspillage.
On pense souvent à tort que pour s’attaquer au problème du chauffage énergivore, il faut commencer par changer de
chaudière. Pourtant une chaudière aussi performante soit-elle, ne résoudra rien si votre maison est une “passoire” qui laisse la chaleur se sauver !
Isoler efficacement reste LA seule solution pérenne. (voir le schéma sur les causes de déperdition)
 
Retour sur investissement
 
Mis à part la planète et les générations futures qui vous en seront reconnaissantes, le premier gain dont vous profiterez au quotidien sera le confort accru de votre home sweet home. Fini les courants d’air froid et les excès de température été comme hiver.
Second avantage, le coût de vos notes d’énergie diminuera de façon conséquente. Avec moins de déperditions, le système de chauffage pourra alors être de moindre puissance et donc de coût plus raisonnable. Selon les travaux entrepris, vous n’amortirez pas forcément votre investissement par les économies d’énergie mais à coup sûr par la valeur ajoutée dont bénéficiera dès lors votre bien. Les agences immobilières le constatent et notent une décote conséquente des habitats peu ou mal isolés et un temps plus long pour trouver
un acheteur.
Enfin, un bâtiment nécessite d’être entretenu. L’isolation le protégera davantage et contribuera à faire baisser à long terme le coût des travaux d’entretien ou de rénovation. Une isolation extérieure peut aussi permettre de relooker quelque peu votre demeure. Et quitte à isoler, ne lésinez pas sur l’épaisseur et la qualité des matériaux, les coûts les plus élevés portent sur la main d’oeuvre, la préparation du chantier, les finitions de surface…
 
En résumé, ne raisonnez donc pas uniquement par rapport au surcoût de l’isolation mais tenez compte des économies d’énergie à venir, de la diminution des coûts d’entretien de votre habitat, du confort quotidien (cela n’a pas de prix !) et de sa plus value immobilière.
 
Faites faire un diagnostic
 
Selon l’architecture, l’âge de la construction, les matériaux employés, il conviendra d’établir des choix techniques, de définir les priorités : isolation extérieure, combles, ajout d’isolant ou remplacement d’une isolation existante trop légère…
Des outils, des conseillers, des professionnels spécialisés sont à votre service. Les Agences locales de l’énergie et du climat (Alec) apportent gratuitement des recommandations et vous orientent efficacement selon votre situation. L’Alec SQY tient des permanences à Magny-les-Hameaux, Rambouillet et St-Arnoult-en-Yvelines ; pour les communes de l’Essonne, rapprochez-vous de l’Alec Ouest à Orsay.
 
Habitants du Parc (dans les Yvelines) , le prêt de gratuit de caméra thermique vous est possible sur rendez-vous au 01 30 47 98 90. Il faut veiller aux réglages et aux utilisations (méfiez-vous des vues globales et aériennes proposées parfois : une maison fermée, non occupée et peu chauffée semblera performante alors qu’elle peut être en réalité déficiente…).
 
Sur des murs en pierre des champs (meulière, silex…), constructions courantes dans l’habitat ancien, un enduit isolant chaux-chanvre sera particulièrement efficace et esthétique. (Consultez les fiches conseils “Amélioration thermique du bâti ancien”, sur le site de maisons paysannes de France : www.maisons-paysannes.org
 
Enfin, puisque votre démarche est de vous inscrire dans une action durable, optez de préférence pour un matériau renouvelable ou recyclé : laines de bois, de chanvre, de mouton, ouate de cellulose, chènevotte (paille de chanvre), liège… autant de solutions exemptes de nocivité contrairement aux irritantes laines de verre ou de roche, aux panneaux de polystyrène, de polyuréthane ou autres dérivés pétrochimiques.
 
Isolation
 
Espaces info énergie
 
renovation-info-service.gouv.fr
 
BILANS ET CONSEILS EN ÉNERGIE POUR LES COLLECTIVITÉS
 
18 communes du territoire ont répondu à la proposition du Parc afin d’étudier l’efficacité énergétique de leurs bâtiments et équipements dans le but d’évaluer les économies à réaliser. Après diverses actions parfois très simples telles la meilleure régulation des chauffages, l’extinction de l’éclairage nocturne, la sensibilisation des agents aux gestes éco-citoyens,… trois années de suivi des consommations dans 8 communes montrent des économies d’énergie de 10 à 23 % et jusqu’à plusieurs centaines de tonnes d’émissions équivalentes à du CO2 évitées. Les effets des travaux de rénovation thermique engagés par ces mêmes communes seront mesurés dans les années à venir.
Plus d’infos  > dispositif CEP (conseil en énergie partagé).
 
Haut de page