Financements participatifs

Imprimer

Le Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse, territoire pilote, accompagne plusieurs projets via les plateformes de prêts et dons solidaires entre particuliers : Hellomerci et Kisskissbankbank.

Mijote et Sucrine, cuisine itinérante

Partenaire : Hellomerci
Budget : 6 164,22 € (Subvention PNR à Mijote et Sucrine) + 250 € (Hellomerci)
Contact au PNR : Xavier STEPHAN, chargé de mission Développement économique

Le Parc assure un rôle de mentor, c’est-à-dire qu’il sélectionne les projets du territoire qui seront présentés sur la plateforme (avec l’estampille Parc) en fonction de leur sérieux, de leur intérêt, de la capacité des porteurs de projet à rembourser. Il prend également en charge la commission de la société hellomerci habituellement supportée par les emprunteurs. Enfin, il développe la communication.

En 2014, un projet de cuisine itinérante a ainsi vu le jour sur la commune de Bonnelles : Mijote et Sucrine.

Les 5000 € collectés ont contribué au financement des équipements professionnels de la cuisine : un four, une cellule de refroidissement, des armoires froides, un toaster multifonction, un mixer, une vitrine réfrigérante, une gazinière, des conteneurs isothermes, des bains-marie, un groupe électrogène.

A bord de sa roulotte, Céline cuisine des produits locaux et les vend en bocaux en verre sur les marchés, dans des zones d’activités à l’heure du déjeuner et même à domicile ou pour des repas situés dans des enceintes professionnelles.

Mijote et sucrine

 

Partenaire : Kisskissbankbank
Budget : Régie PNR
Contact au PNR : Xavier STEPHAN, chargé de mission Développement économique

Pour ces deux projets, objets d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Kisskissbankbank, le Parc apporté un soutien en communication et en animation de son réseau. Ces deux collectes ont atteint leur objectif.

Gamping, plateforme web de camping chez des particuliers

L’idée de ce projet est née à La Queue-lez-Yvelines. Il a pour objectif de mettre en relation propriétaires de terrains privés et campeurs et ainsi de créer une nouvelle forme d’hébergement.

La mission Tourisme du Parc a fait appel au réseau des hébergeurs touristiques afin de trouver des emplacements sur le territoire.

  • 4 000 € collectés en 30 jours (fin de la collecte en juin)
Une motteuse pour les Jardins de Cocagne

Cette collecte a eu pour objectif le financement du remplacement d’une motteuse, pour la mise en bottes des produits distribués sous forme de panier aux abonnés.

  • 5 400 € collectés en 45 jours (fin de la collecte en octobre)
Haut de page