Recettes plantes sauvages de Stephane Loriot

Print
01 Apr to 30 Apr
sortie plantes sauvages

2017logopicto_familleparc.jpg
 
Gratuit sur  réservation 01 30 52 09 09 ou par mail : s.loriot@parc-naturel-chevreuse.fr
Par mesure de précaution, les sorties, animations organisées par le Parc sont reportées ultérieurement.
Nous vous informons que cette mesure a un caractère exceptionnel, toutes les informations sur les consignes à adopter :  https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
En attendant d'autres animations pourquoi ne pas vous lancer dans une recette à base de plantes sauvages  ?
 
Velouté de Trèfle des près (Trifolium pratense)
 
2020-trefledespres.jpg
 
A l’image de l’Ortie, cette légumineuse très nourrissante, notamment en protéines, peut se récolter selon les espèces au moins pendant 10 mois.
Cette plante de survie très commune, sachant que tous les Trèfles sont comestibles, est de surcroît très gustative.
Les rosettes, suite à des fauches, se régénèrent rapidement pour des récoltes rapides successives.
La pomme de terre et la crème fraîche ne sont vraiment pas nécessaires car ces deux ingrédients étoufferaient la saveur subtile de cette plante fourragère, accommodable pour l’homme.
 
Ingrédients

Les feuilles étant récoltés avec les pétioles (tiges).

  •     4 belles poignées coupées à 5 mm, Les feuilles étant récoltés avec les pétioles (tiges).
  •     2 oignons coupés à 5 mm,
  •     2 gousses d’ail coupée à 5 mm,
  •     5 c à soupe d’huile d’olive,
  •     4 ou 5 c à soupe de vinaigre de cidre,
  •     épices (colombo, curcuma, piments des oiseaux en poudre), sel,
  •     1 demi-citron pressé
Préparation
  • Excepté le trèfle et le citron, cuire à feu très doux tous les ingrédients avec un couvercle (2 tiers d’huile et de vinaigre), 20 à 25 mn en remuant de temps en temps
  •     Rajouter les 3/4 de trèfle à la préparation, couvrir d’eau à 1 cm et cuire à ébullition à feux  puissant avec un couvercle 10 à 15 mn en rajoutant le dernier tiers d’huile et de vinaigre
  •     Rajouter le dernier quart de trèfle crue une fois la cuisson terminée (méthode de François Couplan, la plante devenant son propre exhausteur de gout)
  •     Passer au mixeur plongeur puis au chinois ou à la passoire fine
  •     Rajouter le citron pressé

Le velouté sera meilleur réchauffé et peux se conserver 2 jours au réfrigérateur.

La recette à 95 % sauvage est identique à celle de l’Ortie (voir la recette du velouté d’Ortie).
Cette recette délicieuse est idéale pour séduire les palais débutants, la fameuse amertume sauvage étant moindre que la puissante Ortie.

Le résultat !
2020-veloutedetrefledespres.jpg
 
 
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Velouté de Violette odorante   (Viola odorata)
 
2020violetteodorante.jpg
 
Velouté de Violette odorante   (Viola odorata)

Les violettes sont souvent fréquentes dans les jardins pendant que  les feuilles ont cet avantage d’être récoltables quasiment toute l’année. Le breuvage associe délicatesse et puissance.                                  
Cette recette à 95% sauvage permet de s’affranchir des pommes de terre et de la crème fraiche pour une onctuosité plus délicate grâce au mucilage (substance des feuilles aux propriétés épaississantes) et à l’huile d’olive.

Ingrédients :

• 4 belles poignées de feuilles avec les pétioles (tiges) coupées à 5 mm
• 2 oignons coupés à 5 mm
• 2 gousses d’ail coupées à 5 mm
• 3 c à soupe d’huile d’olive, 4 ou 5 c à soupe de vinaigre de cidre
• épices (colombo, curcuma, piments des oiseaux en poudre), sel
• 1 demi-citron pressé

Préparation :

A l’exception des feuilles et du citron, cuire à feu doux tous les ingrédients avec un couvercle (utiliser 2/3 de l’huile et du vinaigre), 20 à 25 mn en remuant de temps en temps.
Rajouter les 3/4 des feuilles de la préparation, couvrir d’eau à 1 cm et cuire à ébullition à feu  puissant, avec un couvercle, 10 à 15 mn en rajoutant le dernier tiers d’huile et de vinaigre.
Rajouter le dernier quart de feuilles crues (méthode de François Couplan, la plante devenant son propre exhausteur de gout).
Passer au mixeur plongeur puis au chinois ou à la passoire fine. Rajouter le citron pressé.

Le velouté sera meilleur réchauffé et peut se conserver 2 jours au réfrigérateur.

D'autres recettes à base de plantes sauvages 

 

Top of page