En immersion dans l'atelier d'un artisan

Imprimer
Vous aimez le monde du livre et vous aimeriez apprendre l’art de la reliure ? Cela vous tente de brasser votre bière ou fabriquer vous-même votre fromage de chèvre ? Et si vous profitiez d’un des ateliers d’initiation proposés par les artisans du territoire en collaboration avec le Parc et la plateforme Wecandoo…
 
par Sophie Martineaud pour l'Echo du Parc n°87
 
S’initier au tissage, apprendre à distiller, réaliser son carnet fait main, relooker un meuble, se mettre dans la peau de l’apiculteur ou du boulanger, à ce jour, ils sont 13 artisans et producteurs sur le territoire à proposer des ateliers d’initiation à leur savoir-faire.
 
Partager une passion et un savoir-faire
 
« Aujourd’hui, les gens sont en recherche de sens et d’activités de proximité » relate Sandrine Missakian, chargée du Développement économique au Parc. « Pour les habitants, c’est l’occasion de découvrir leur territoire sous un angle différent ». Grâce à l’accès direct par le RER, les Parisiens en quête d’ambiances champêtres peuvent aussi profiter d’un stage pour séjourner en vallée de Chevreuse. « Pour certains, ce sera peut-être même l’occasion d’approcher de plus près un métier qu’ils aimeraient faire un jour ».
 
Ainsi Bénédicte Bonnouvrier vous fera découvrir dans son atelier d’Auffargis les techniques et gestes traditionnels de la reliure, la couture sur cousoir, l’endossure, la couvrure, le grecquage, le maniement de la presse à percussion, des poinçons, du couteau à parer et de la pince à nerfs. « Faire partager à des novices mon savoir-faire et ma passion pour les livres est un vrai bonheur », raconte la relieuse, « ils découvrent par la pratique que c’est un vrai métier et pas uniquement un artisanat créatif ».
 
 
Avec Alejandro et Erik artisans brasseurs à Saint-Jean-de-Beauregard, vous mettrez en oeuvre les différentes étapes pour fabriquer votre propre bière : concassage du malt, empâtage (assemblage malt et eau), processus d’ébullition... Vous découvrirez ainsi tous les secrets du houblon et des variétés de malt. Ou encore, à la ferme de la Tremblaye à la Boissière-école, en une demi-journée, vous fabriquerez des fromages de chèvre avec le lait de la traite du matin. « Entre les étapes de fabrication, la traite des chèvres à la main, la visite de la fromagerie, on ne voit pas le temps passer » témoigne Gaëlle. A la sortie, chacun repart avec son produit ou sa création, son livre d’art, son carnet fait-main, son fromage, sa bière, ses saucisses ou son pain.
 
Apprendre et repartir avec sa création
 
A l’évidence, les artisans sont parmi les premiers à subir les effets de la situation sanitaire et certains sont en grande difficulté, notamment lorsqu’ils relèvent du commerce dit « non-essentiel ». Alors, avec la reprise des activités, si l’une de ces expériences vous tente, n’hésitez plus, inscrivez-vous pour le stage de votre choix.

 

Haut de page