6. Le Donjon

XIIème s.
Imprimer

Symbole de puissance et de richesse, il peut occasionnellement servir de résidence au seigneur. Mais il est le dernier refuge en cas d’attaque et concentre donc des vivres et des munitions. Ce donjon roman est l’élément le plus ancien du château encore en élévation (XIIe s.). Remanié de nombreuses fois, il a perdu un étage et deux travées vers le sud.

Les deux étages « nobles », munis de larges fenêtres au XVe s., possèdent des latrines et une cheminée. L’entrée primitive du XIIe s., placée à 6 m de haut, était rendue possible par un escalier en bois, escamotable en cas d’attaque. Toute la partie basse était alors sans porte, ni fenêtre et servait de cellier. Le seul accès se faisait de l’intérieur, par un escalier à vis construit dans l’épaisseur du mur ouest. Les portes que l’on peut voir au rez-de-chaussée sont des XVIIe et XIXe s.s.

Lire l'article du SADY sur le donjon du château de la Madeleine

Haut de page