Fabriquer votre Oyas en 3 minutes

Imprimer
09 juin - 20 juin
2020-oyas4l-1l.jpg
Le paillage commence à s'imposer comme la technique naturelle de bons sens pour protéger le sol de l'évaporation et nourrir les plantes. Mais en complément, d'autres solutions comme l'oya, déjà utilisée dans le sud du pays, peuvent s'avérer très précieuses dans notre région, avec la multiplication des épisodes climatiques extrêmes.
 
Irriguer et régénérer
 
"J'ai découvert l'oya avec Daniel Chollet, formateur en éco-jardinage ; il l'a adoptée dans son jardin expérimental sur le plateau de Cernay, où il teste toutes sortes de techniques innovantes et naturelles. " précise Stéphane. L'économie d'eau et d'arrosage est optimale. La diffusion de l'eau est très lente. C'est la symbiose entre la plante et le sol qui détermine la vitesse de dispersion. La terre reste humide sous le paillage et grâce à la porosité de la poterie, l'eau se diffuse sur un rayon d'environ 1 metre ou plus tout autour du pot. Il faut donc les placer à 1 m ou 1,5 m de distance et les remplir tous les 10 jours environ. On estime qu'avec l'Oya on a besoin de 50 à 70% d'eau en moins par rapport à un arrosage classique, car il limite fortement les pertes liées à l'évaporation ou au ruissellement.
 
En attendant d'autres animations, pourquoi ne pas vous lancer dans la fabrique d'Oyas ?
 
Fabriquer votre Oyas en 3 minutes

Matériel 2020-oyas-cote.png

  • Pot en argile neuf non vernissé
  • Coupelle du diamètre exact du sommet du pot
  • Ciment prompt
  • Carton

Achat 

Parfois, certaines céramiques non vernissées sont non poreuses. Afin de vérifier, venez dans le magasin avec de l’eau pour mouiller vos doigts que vous appliquerez d’un trait sur la céramique. Lorsque  l’eau est absorbée tout de suite, la céramique est viable, si l’eau stagne et ruisselle, la céramique ne sera pas compatible.

Réalisation2020-oyas-humide.jpg

Diluer avec une fourchette dans un verre 3 volumes de ciment prompt avec  un volume d’eau pour une pâte homogène en moins d’une minute. Poser le pot sur un carton et placer en moins de 2 minutes la préparation à raison de deux ou trois cuillères à soupe voire plus, selon la taille du pot (de 1 à 20 litres), au niveau du trou d’évacuation pour le boucher au final de chaque côté.Après 24  h de séchage, couvrir d’eau le ciment pour vérifier après  15 mn l’étanchéité du système.

Munie de la coupelle transformée en couvercle, enfouir votre Oyas  à 90% qu’il faudra de nouveau remplir à peu près tous les 5 jours selon la sècheresse.

En savoir +

 

Haut de page