2017 : les 50 ans des Parcs naturels régionaux

Imprimer
50 ans des ParcsLes Parcs naturels régionaux, 50 ans d'une utopie française

« Ça m’intéresse, je veux le signer personnellement… »

 C’est par ces quelques mots que le Général de Gaulle, quelque part entre Paris et Colombey-les-deux-Eglises accueille le projet de décret portant création des Parcs naturels régionaux. Nous sommes 1966 et le président de la république manifeste ainsi tout l’intérêt qu’il porte à une innovation administrative et sociale qui, 50 ans plus tard, fait encore la démonstration de sa pertinence et de son utilité.

Les enjeux ont évolué depuis le grand exode rural de ces années-là mais les Parcs ont régulièrement montré leur capacité d’innovation, d’expérimentation et de mise en œuvre.

Aujourd’hui, nous sommes 51 et une vingtaine de projets sont à l’étude. Appuyés sur notre ingénierie territoriale en matière de biodiversité, d’architecture, d’agriculture ou de culture, nous prônons inlassablement un développement équilibré des territoires ruraux basé sur le respect de leur patrimoine naturel et culturel.

Pour les acteurs des Parcs, « une autre vie s’invente ici » n’est pas un simple slogan ! La preuve, les Parcs sont bien au cœur des enjeux et des préoccupations de nos contemporains : le développement durable, la biodiversité et les paysages, les circuits courts, la gouvernance participative, la transition énergétique… Si les Parcs n’ont pas « inventé » toutes ces approches, ils en ont souvent été les précurseurs.

Cet état d’esprit de pionniers, nous devons le conserver pour les décennies à venir car les années qui viennent seront déterminantes pour l’avenir des relations entre les humains et la nature. Dans ce combat engagé mondialement pour une planète préservée, les Parcs naturels régionaux prendront toute leur part.

Quelques mois plus tard, le Général tient sa promesse et le 1er mars 1967, le décret de huit articles « instituant des Parcs Naturels Régionaux » est publié au journal officiel. Le début d’une grande aventure.

L’histoire des Parcs commence évidemment avant la promulgation de ce décret avec une grande réflexion lancée par la DATAR autour de territoires ruraux aux patrimoines naturels et culturels exceptionnels. Comment les protéger alors qu’ils sont déjà trop marqués par les activités humaines ? Il faut inventer une nouvelle forme de préservation qui permette aussi de maintenir voire de développer les activités humaines. L’Etat va donc créer un nouveau cadre juridique en s’appuyant sur les collectivités locales et leurs élus. Et ça va marcher !

Aujourd’hui, la France compte 51 parcs naturels régionaux, 20 sont en gestation.

Ce 1er mars, c’est en Haute-Vallée de Chevreuse que les Parcs naturels régionaux de France lancent leur année d’anniversaire à l’invitation de Barbara Pompili, Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité, et de Philippe Richert, président de Régions de France, en présence de Valérie Pecresse, présidente de la région Île-de-France.
 
Innover, expérimenter, tout au long de leur demi siècle d’existence, les Parcs ont défriché de nouveaux horizons, tout en restant au cœur des préoccupations et des enjeux de nos contemporains. Le développement durable, la biodiversité, la défense des paysages, le patrimoine culturel, les circuits courts, la transition énergétique, la gouvernance participative… Si les Parcs n’ont pas « inventé » toutes ces approches, ils en ont souvent été les précurseurs.
 
Michaël Weber, Président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, vous propose de découvrir à travers quelques exemples d’actions développées en Haute-Vallée de Chevreuse, la multiplicité des actions menées au quotidien par les équipes des Parcs naturels régionaux.

En savoir plus sur le site de la Fédération des Parcshttp://www.parcs-naturels-regionaux.fr/article/les-parcs-naturels-regionaux-50-ans-dune-utopie-francaise

Reportage TVFil78 :

Haut de page